Lancement de la saison des Pruniers Japonais ou Ume Matsuri

Hana Matsuri
Ume-matsuri
  2025-02-01 - 2025-03-03

La floraison des Pruniers Japonais (Prunus ume) est le rendez-vous du Sanctuaire Kameido à ne pas rater en début d'année.

La floraison des pruniers ou Ume Matsuri est un signe de l'arrivée du Printemps ainsi qu'une répétition générale avant l'arrivée de la fameuse saison des Hanami.

En attendant les Cerisiers, place aux Pruniers Japonais

Les multiples variétés de pruniers japonais éclosent à tour de rôle dés le début du mois de Février, et si leurs pétales n'ont pas l'exquise délicatesse des fleurs de cerisiers, les hanami de pruniers n'en sont pas moins spectaculaires et très prisés par les japonais qui célèbrent à travers eux l'arrivée des beaux jours. 

Attention, on parle de Prunier Japonais mais il faut faire la différence entre Prunus ume, soit un abricotier du Japon qui nous donne ces magnifique fleurs et le Prunus salicina qui est un prunier d'Asie cultivé pour ses fruits.

Les weekends et jours fériés de la période du festival accueillent pour l'occasion des représentation de koto (instrument de musique traditionnel), des ateliers de haïku (poèmes courts) ainsi que des cérémonies de préparation du thé en extérieur et en intérieur. Ne manquez pas non plus l'art du mochitsuki qui consiste à concevoir de la pâte de riz à l’aide d’un pilon d'une manière plus que risquée pour l'un au moins des participants.

Accès En train :   à 15mn à pied de la sortie Nord des stations Kameido et Kinshi-cho sur la ligne JR Sobu.

Les Spots de floraison des pruniers

Les pruniers commencent à fleurir à la fin de l'hiver un peu partout dans la ville. Le Parc Hanegi situé à 5min à pieds de la gare de Umegaoka sur la ligne Odakyu est un bon spot si vous visitez l'arrondissement de Setagaya.

Yoshino Baigô, situé aux portes du parc national de Chichibu-Tama-Kai, est l'un des endroits 100% nature les plus facile d'accès depuis le centre-ville de Tokyo. Pendant la floraison, c'est un jour de grande fête aux environs de l’avenue Jindaibashi-dôri et du Parc de pruniers (Ume-no-Kôen). Donc RDV de la mi-Février à la mi-Mars pour le Festival des Pruniers Japonais.

Yushima Tenmangu accueille aussi la floraison des pruniers dans l'arrondissement de Bunkyo à 2min à pieds de la station Yushima sur la ligne Chiyoda. Le Sanctuaire date de la moitié du Vème Siècle et il dédié à la divinité Ame-no-no-Mikoto tajikarao et au célèbre Sugawara no Michizane.

L'entrée est gratuite bien sur. Vous assisterez à des activités intéressante telle que la cérémonie du thé (le dimanche), mais aussi la parade de mikoshi (sanctuaires portés sur les épaules des pèlerins), l'exposition d'ikebana et aussi des acrobaties.

Remarques : Les dates peuvent varier en fonction des années.

Les Pruniers de Sugawara no Michizane

L'esprit de Sugawara no Michizane, homme lettré, poète et personnalité politique du Japon de l'époque Heian, est vénéré dans plusieurs sanctuaires depuis le XIVème siècle telle que le Sanctuaire Kameido. 

Sa vie ne fût pas aussi rose que les pruniers même si il n'est pas à plaindre comparé à d'autres personnalités de l'époque. En effet, malgré une position enviable auprès de l'empereur, il finira par être contraint à l'exil suite à des machinations politique orchestrées par ses rivaux. Sous la pression de la famille Fujiwara, il perd son statut aristocratique et on le force à s'installer à Kyushu pour une vie en solitaire. 

Avant de partir en exil, il écrit un poème mentionnant son départ de Kyoto ainsi que la perte de son titre aristocratique. Il y fait part aussi de sa tristesse quant à la possibilité de ne plus revoir son précieux prunier. 

"... 東風吹かば にほひをこせよ 梅の花 主なしとて 春を忘るな.. " 

" Si le vent d'Est souffle, Fleur de Prunier, continuez de vous épanouir. Même sans votre maitre, n'oubliez pas le Printemps qui arrive.. " 

Mais alors, pourquoi les pruniers, tout comme le bouvreuil du Japon, sont intimement liées à ce personnage ?

Et bien on raconte, qu'après sa mort, une période de sécheresse accompagné de la maladie infectieuse de la Lèpre se propagèrent soudainement. Pire encore, les fils de l'empereur meurent à tour de rôle. Et ce n'est pas fini... Des pluies torrentielles entrainant des inondations exceptionnelles surviennent dans le pays et des rumeurs parlent même de la foudre qui s'abat sur le Palais.

Il n'y a pas de doute pour les autorités, c'est bien l'esprit en colère de Sugawara qui frappe le pays. Pour y remédier, la cour impériale construit à Kyoto un sanctuaire shinto en son honneur. On lui rétablit ainsi son rang et sa fonction à titre posthume. On va même jusqu'à le déifier comme Tenjin-sama, ou le Kami des études. Et bien-sur on plante des pruniers Japonais en son honneur dans ces sanctuaires dédiés au Tenjin.

Ca devient une tradition, depuis la période Edo, introduite par les savants et érudits, de visiter le temple et présenter ses prières pour la réussite des examens. 

Le Saviez-vous ?  Une histoire rapporte que l'amour du prunier envers son maître était tellement fort qu'il aurait fait le chemin de Kyoto jusqu'au temple de Kyushu (Dazaifu Tenman-gū ) pour y rejoindre Sugawara no Michizane. Aujourd'hui encore, cet arbre que l'on appelle Tobi-Ume se trouve dans le Sanctuaire au coté de plus de 6000 abricotiers du Japon.

Photo début credit: AlexPierre.com on Visualhunt / CC BY-NC-ND 

 

 

Toutes les dates


  • Du 2025-02-01 au 2025-03-03

Propulsé par iCagenda