Anniversaire de l'Empereur du Japon - Tennō Tanjōbi

Fêtes et jours fériés Japon
Empereur-du-japon
Date: 23 Fév 2022

L'Empereur du Japon Naruhito célébrera son prochain anniversaire le 23 Février.

L'anniversaire de l'Empereur du Japon Naruhito (Tennō Tanjōbi) est une fête nationale dont la date change à l'avènement de chaque nouveau souverain. 

L'Empereur du Japon, un symbole

Contrairement à plusieurs monarques régnant(e)s dans le monde, l'Empereur nippon serait issu de la même dynastie depuis l'empereur originel Jinmu (VIIème siècle avant Jésus Christ) : Le fondateur mythique du Japon.

Bien qu'il soit difficile de le prouver, la famille impériale est reconnu par tous ses sujets comme descendant directement de l'empereur primordiale depuis plus de 20 siècles.

Selon des sources historiques, Jinmu descendrait de la déesse Japonaise Amaterasu (divinité du Soleil), ce qui ferait de lui un demi-dieu. Il aurait reçu de cette dernière 3 objets extraordinaires qui serait de nos jours cachés dans trois sanctuaires différents du Japon.

C'est cette remarquable longueur de la lignée impériale ainsi que ce lien historique très fort avec la création du pays qui confèrent à l'Empereur du Japon une autorité naturelle sur ses sujets.

Le Saviez-vous ? Les Ères du Japon représentent le calendrier Japonais basé sur une pratique datant des anciens empires chinois.

La première période calendaire nippone débuta au VIIème siècle pendant le règne de l'empereur Kotoku. Le passage d'une période à l'autre étant alors la conséquence d'un changement politique profond.

La période la plus remarquable de l'histoire du Japon pour le monde occidental est bien évidement le passage de l'époque d'Edo et celle de l'Empire du Japon.

Elle voit notamment le passage de l’ère Keio à la restauration Meiji. C'est en effet à la fois la restauration de l'Empereur du Japon, l'entrée du pays vers l'industrialisation et donc sa modernisation que l'on garde en mémoire.

L'empereur du Japon, Chef d'état

Véritable unificateur du pays, c'est pendant l'ère Meiji(XIXème siècle) que l'Empereur devient chef de l'état et commandant suprême de l'Armée et de la Marine. C'est aussi à cette période que le shinto devient LA religion officielle de l'empire du soleil levant faisant de son souverain son représentant.

La restauration Meiji ayant mis fin au système féodal, plaça l'ensemble des sujets nippons sous les ordres de l'Empereur qui fût alors l'objet d'un véritable culte.

Cependant l'existence d'un conseil regroupant les factions ayant soutenus la Restauration ainsi que la faiblesse de l'empereur entraina une mainmise de l'Armée sur les affaires du pouvoir.

L'arrivée de l'ère Showa et la création du Quartier Général Impérial (Daihonei) renforça le rôle de l'empereur du Japon, Hirohito, qui devint alors le commandant d'une garde rapproché militaire composée des représentants les plus éminents de l'Armée et de la Marine.

Daihonei fût le point de départ de l'expansionnisme du Japon jusqu'à la défaite en 1945 et la révision de la constitution imposée par le commandant suprême des forces Alliées : Les pouvoirs de l'empereur sont alors abolis définitivement.

Son rôle actuel le définit comme symbole de l'état et de l'unité du peuple Japonais (Chapitre 1, constitution 1946). Il remplit une petite partie des rôles d'un chef d'état sans pouvoir réellement gouverner.

Photo credit: Nationaal Archief on Visualhunt / No known copyright restrictions

Un Nouvel Empereur du Japon, Une nouvelle Ère

L'empereur Akihito céda son trône à son fils ainé (une première dans l'histoire moderne du pays) après plus de 30 ans de règne. Pour l'avènement du nouvel Empereur Naruhito, l'ère Heisei à laissé place à l’ère Reiwa intitulé l’ère de la belle harmonie.  

Le premier jour d'intronisation, deux cérémonies furent prévues par le protocole afin de permettre à Naruhito d’accéder officiellement à sa fonction d'empereur du Japon. 

La première étant traditionnelle et religieuse, elle ne se fait habituellement qu'en présence du gouvernement Japonais, des hommes forts du pays (telle que le juge de la cour suprême) ainsi que des prétendants mâles à la succession au trône. Fait unique dans l'ère moderne du Japon, ce fût la présence d'une femme (ministre dans le gouvernement Abe) lors cette cérémonie shinto. 

Après avoir reçu les insignes impériaux comprenant notamment l'insigne du chrysanthème ou sceau impérial du Japon, débuta la seconde cérémonie accessible à un public officiel plus large comprenant son épouse, les femmes de la famille impériale mais aussi les corps chargés des fonctions gouvernementales et législatives.

Une dernière intronisation se déroula le 22 Octobre 2019 en présence d'étrangers comprenant des représentants de pays et des invités Japonais. Nicolas Sarkozy représenta la France suite au désistement du Président de la République Emmanuel Macron.

Nouvelle date pour l'empereur du Japon

La Fête nationale célébrant l'anniversaire de l'Empereur du Japon à changé avec l'abdication de l'empereur Akihito le 30 avril 2019 en faveur de son fils aîné Naruhito qui fût intronisé le lendemain : le 23 Février 2020.

Cependant la date du 23 Décembre pourrait devenir un jour chômé comme celui du 29 avril, date de la fête de l'anniversaire de l'Empereur Shôwa (1901 - 1989) qui est entièrement dédié à la mémoire du souverain.

Profitez de ce jour pour visiter les jardins intérieurs du palais impériale et apercevoir la famille royale depuis le balcon de la résidence de l'Empereur. Nous vous invitons à profiter de la gratuité du Zoo Ueno lors des jours féries.

Photo début d'article credit: Dick Thomas Johnson on Visualhunt / CC BY 

 

Propulsé par iCagenda