Temple Asakusa - Achetez votre porte-bonheur Hagoita à la Foire

Religion & Tradition
Hagoita-ichi-asakusa
Date: 17 Déc 2022 - 19 Déc 2022

Lieu: Temple Senso-ji

Hagoita-Ichi est une foire qui se déroule au Temple Senso-ji du 17 au 19 Décembre.

Le quartier traditionnel de Asakusa accueille tous les ans en fin d'année une foule nombreuse venu dénicher une grande variété de raquettes "Hagoita" ainsi que des jouets pour enfants.

Remontons le temps pour en apprendre un peu plus sur le temple Senso-ji ainsi que la tradition autour du marché de Hagoita.

Asakusa, le temps dédié à Kannon

Senso-ji, situé dans le quartier de Asakusa, est le plus ancien temple de Tokyo. Connu dans tout le pays, c'est le temple du Bodhisattva Avalokitesvara qui incarne la miséricorde de tous les bouddhas. On l'appelle Kannon au Japon.

Le Saviez-vous? Kannon est connu autant pour sa compassion que pour l'allègement de nos souffrances et surtout sa grande bienveillance face à nos prières.

Il était une fois, au début du VIIème siècle, deux frères qui pêchaient dans la rivière Sumida et qui découvrirent dans leurs filets une statuette Kannon. De retour chez eux, le chef du village Asakusa considère ce signe comme le moment pour lui de se consacrer corps et âme au bouddhisme. Il transforme sa maison en temple et dédie sa vie au culte.

Petit à petit, Asakusa passe d'un petit village de pêcheurs à un centre religieux prospère qui attire bon nombre de fidèles. De la période Kamakura (1185-1333) à celle de Sengoku (XIV-XVème siècle), plusieurs personnalité éminentes ont rendu encore plus populaire ce lieu sacré par leurs dévotions constante.

C'est d'ailleurs le premier shogun Tokugawa qui désigne Senso-ji, en 1590, comme le temple où les prières du shogunat doivent être offertes. La croyance en Kannon du Senso-ji s'est alors répandue définitivement parmi la population Japonaise pendant la période Edo (1603-1867).

De nos jours, le temple attire plus de 30 millions de fidèles et de touristes chaque année qui viennent y découvrir l'héritage historique de ce lieu.

Le marché de Hagoita Asakusa

Et si nous nous intéressions maintenant à l'histoire des débuts de la foire Hagoita-Ichi...

Il fût une époque ou tous les 18ème jour de chaque mois se déroulait la foire du Bodhisattva Kanzeon. Mais de toutes les foires, celle de Kannon qui se déroule pendant le mois de Décembre réunissait beaucoup plus de fidèles que les autres mois.

Pendant l'époque d'Edo, l'événement était tellement populaire que des stands de vente ont commencé à se former. Les marchands y vendent alors des articles pour le Nouvel An ainsi que des porte-bonheurs pendant 2 jours. On l'appelle alors la Foire du Nouvel An lunaire.

La Foire du Nouvel An lunaire était aussi organisé autour d'autres temples et sanctuaires de la ville. Mais celle de Senso-ji était la plus grande et la plus fréquenté d'Edo avec notamment des magasins alignés d'Asakusa-bashi à Ueno. L'un des objets phare de ce marché était sans aucun doute le Hagoita.

Mais qu'est ce que le Hagoita ? C'est un talisman porte-bonheur qui était très populaire à la fin de la période Edo. Tellement populaire, que la foire du Nouvel An lunaire commença à porter le nom de Hagoita Ichi (Ichi signifiant Foire). De nos jours, vous trouverez des dizaines de magasins vendant ces objets dans l'enceinte pendant trois jours, soit du 17 au 19 décembre.

Une des traditions du quartier Asakusa consiste à assister à la vente de ces totems. En effet, la cérémonie impliquant une interaction entre le marchand et les clients, divertit les visiteurs tout autour.

Le marché Hagoita est le dernier festival du temple de l'année. Il se tient tout le temps près des halls et des portes de Senso-ji. Mais comment expliquer l'engouement autour de ce marché et de cet objet??

A l'origine du tennis Japonais

Il faut encore remonter à l'époque Edo pour comprendre un peu plus les raisons de cet ferveur autour du Hagoita.

Il existait un jeu japonais, Hanetsuki, ressemblant étrangement au badminton mais sans filet. Les deux joueurs alors muni d'une raquette rectangulaire en bois se renvoyaient le volant afin de le garder en l'air le plus longtemps possible. Cette raquette est le Hagoita.  

C'était un jeu très populaire auprès des jeunes filles et pratiqué généralement en fin d'année. Cependant, le tennis Japonais est tombé petit à petit dans l'oubli pendant que les raquettes ont commencé à devenir un objet d'ornement décoratif.

Les raquettes étaient très souvent peintes avec des symboles de bons présage. On en retrouve décorés d'assemblage en soie représentant des Oiran, Geishas ou encore des combattants nippon d'antan. Il était aussi courant à l'époque de décorer les "Hagoita" avec des images d'acteur de Kabuki.

Pourquoi la chance est associé à ce talisman ? Le Hagoita à la forme d'une libellule. On pensait que son régime alimentaire était composé essentiellement d'haricots et d'autres insectes considérés comme mauvais pour la récolte. Ainsi détenir une raquette en forme de libellule nous permettait de nous préserver des maladies (mauvais insectes).  

Il a fallu ensuite attendre l'ère Meiji pour l'apparition des premiers marché de Hagoita vendus pour chasser les démons et offerts en guise de porte-bonheur. Il est offert notamment à l'occasion d'une naissance pour se prémunir des mauvais esprits et ainsi protéger le nouveau-né.

Accès : Station Asakusa

Source Photo credit: CookieM on VisualHunt 

 

Téléphone
+81 3-3842-0181
Site internet
Adresse
2 Chome-3-1 Asakusa, Taitō-ku, Tōkyō-to 111-0032, Japon

Propulsé par iCagenda