Rituel O-Eshiki du temple Ikegami Honmon-ji

Religion & Tradition
Date: 11 Oct 2018 - 13 Oct 2018

Lieu: Temple Ikegami Honmon

Tous les ans les temples de l’école Nichiren organisent le rituel Oeshiki du 11 au 13 Octobre 2018.

Le rituel O-Eshiki du temple Ikegami-Honmon est un des services religieux bouddhistes de commémoration des défunts le plus important de l'archipel nippon car il s'agit du temps où Nichiren est décédé.

 

Remontons le temps de 730 années...

Nichiren Shonin fondateur de la branche Nichiren du bouddhisme quittait son lieu de résidence pour se rendre aux sources chaudes de la région de Hitachi afin de guérir de sa maladie. Mais manque de chance...

Il mourut en chemin au temple Ikegami Honmon, dans la province de Musashi-no-Kuni (dans l'arrondissement de Ota à Tokyo) à l'âge de 61 ans .

Depuis cette époque et en son honneur, le 13 octobre de chaque année, on accompli un rituel en mémoire de son décès. C'est la cérémonie Rinmetsudoji Hoyo au cours duquel le son du gong symbolise sa mort et son entrée dans le nirvana.

Un défilé de lanternes Mando

La veille, le 12 octobre au soir a lieu le défilé Mando Neri Kuyo afin de consoler l’âme. Le "Mando" est une lumière fixée sur un grand mât porté à bout de bras et "Kuyo" signifie faire des offrandes pour l'âme des morts et prier pour leur repos.

C'est un impressionnant défilé d'une centaine de lanternes Mando parées d'ornementations en forme de fleurs de cerisier parcourant les 2 kilomètres séparant la gare de Ikegami et le temple de Ikegami Honmon.

Ce jour-là, les alentours du temple sont très animés et le restent bien après minuit, avec une foule de 300 000 fidèles se rassemblant de tout le pays.

Accès : A 10 mn à pied de la gare de Ikegami sur la ligne Tokyu Ikegami, ou à 8 mn à pied de la station de métro Nishimagome sur la ligne Toei Akakusa.

 

Adresse
1 Chome-1-1 Ikegami, Ōta-ku, Tōkyō-to 146-0082, Japon

 

Carte


Propulsé par iCagenda

Gardez le contact avec nous pour ne plus rater les derniers bons plans

Ichiban Japan

Ecole Tokyo

Bonjour Tokyo

Aller au haut