Tir à l'arc à cheval Japonais à Asakusa

Culture Japonaise
Yabusame
Date: 17 Avr 2021

Lieu: Sumida Park

Le Parc Sumida accueillera la 39ème cérémonie traditionnelle du Yabusame fin Avril 2021.

L'art de tirer à l'arc Japonais pratiqué à cheval et lancé au galop, appelé Yabusame est un rituel annuel célébré au pays du Soleil Levant associant agilité et précision.

BON PLAN : La 38ème cérémonie traditionnelle du Yabusame prévue au Parc Sumida le Samedi 18 Avril 2020 a été annulé suite à la propagation inquiétante de la pandémie. Un report pour une date ultérieure est à l'étude depuis fin Avril 2020 et nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure.

L'arc Japonais de l'empereur

L'arc Japonais est un symbole d'autorité et de pouvoir remontant aux temps préhistoriques. L'empereur Jinmu, fondateur de l'Empire du Japon, est d'ailleurs représenté avec un Arc à la main. 

La première école d'archer fut crée par Minamoto Yoshiari à la demande de l'Empereur Uda lors l'époque Heian (IXème siècle). Elle est connu sous le nom de l'école de tir à l'arc Takeda et a grandement influencé le cinéma Japonais notamment avec les films d'Akira Kurosawa ou encore l'acteur Toshiro Mifune, étudiant réputé de l'école Takeda.

La deuxième école remonte à l'époque Kamakura avec comme initiateur le shogun Minamoto no Yoritomo (XIIème siècle). Se souciant des lacunes des samouraïs au tir à l'arc, il ordonna à Ogasawara Nagakiyo de créer une école pour permettre à ses disciples de s'y entraîner tout en y apprenant la discipline.

Un art de discipline et d'agilité

L'Arc Japonais devint un art martial pratiqué par les samouraïs dans le but d'atteindre une concentration parfaite. Il fallait être capable de maîtriser différentes techniques de respiration afin d'assurer l'équilibre du corps et de l'esprit.

C'est dans les batailles que l'on pouvait remarquer les samouraïs de valeur par leur aptitude à bander l'arc, viser et tirer avec un calme Olympien sans sourciller. L'un d'entre eux s'est rendu célèbre lors de la célèbre guerre de Gempei pendant la période Heian.

Défiant les archers de son clan d'arriver à toucher un éventail en haut d'un mat, Nasu no Yoichi accepta le défi, mena son cheval à travers les vagues de la mer et tira sur l'éventail, le transperçant d'une flèche pour gagner la célébrité éternelle.

De nos jours, le Yabusame s'apparente à un rituel shinto pratiqué dans un but religieux, pour avoir de bonnes récoltes de riz et que la paix règne sur l'archipel. Il est aussi présenté lors de cérémonies officiels pour divertir les invités.

 

Adresse
Mukojima, Sumida, Tokyo 131-0033, Japon

Propulsé par iCagenda

Trouvez votre plan Matsuri à Tokyo

Gardez le contact avec nous pour ne plus rater les derniers bons plans
Aller au haut