Unagi, l'anguille grillée à consommer lors du Doyo no Ushi no Hi

Religion & Tradition
unaju
Date: 20 Juil 2022 - 6 Aoû 2022

Unagi, un Plat Japonais d'Anguilles grillées a gouter impérativement.

Tous les ans au pays du soleil levant, la spécialité Unagi est recommandé pendant la période la plus chaude de l'année qui correspond selon le calendrier traditionnel Japonais à Doyo no Ushi no Hi.

Unagi ou l'anguille du Japon

L'anguille du Japon est une espèce femelle que l'on trouve non seulement sur l'île Japonaise mais aussi dans une partie de l'Asie Orientale entre la Chine et la Corée ainsi qu'à l'extrême Nord des Philippines.

On utilise le mot Unagi pour désigner cette anguille qui a l'habitude de vivre en eau douce et qui est très prisé dans la cuisine Japonaise notamment pour son gout mais aussi et surtout pour sa richesse en calcium et en protéines.  

Il ne faut surtout pas s'aviser de la confondre avec sa cousine Anago, une espèce de congre vivant dans les eaux salées et que l'on trouve le long des rives côtières du Japon ainsi qu'en Mer de Chine oriental.

Le plat le plus célèbre où l'on utilise Unagi est appelé Kabayaki: C'est un met de brochettes d'anguilles grillés et arrosés d'une sauce sucré auquel on rajoute un peu de saké ainsi que de la sauce de Soja.   

L'anguille Anago est plutôt utilisé lors de la préparation des tempuras et des sushis même si il est tout à fait possible de consommer des sushi Unagi qui seront par contre beaucoup plus onéreux.

Mets de Poisson le plus consommé de l’île, ce plat Japonais est célèbre dans la préfecture de Shizuoka  et notamment la ville de Hamamatsu ou j'ai eu l'occasion d'en manger plusieurs fois.

On raconte que c'est à l'époque Heian (794-1185) qu'il est fait mention pour la première fois de l'anguille Japonaise sous le nom de Munagi dans un recueil de poèmes Waka, le Man'yōshū.

Le terme évolua rapidement pendant cette époque pour devenir Unagi et s'installer par la suite dans le paysage culinaire nippon. Ainsi à l'époque Edo (1603-1868), c'est l'un des plats les plus appréciés en concurrence avec le soba, les tempuras ou encore les sushis.

Un plat Japonais Anguille ancestrale

Depuis le XVIIIe siècle, il est habituellement conseillé de déguster en été un plat d'anguilles grillées nappées de sauce salée sucrée, Una-jû.

On raconte qu'à cette époque, le propriétaire d'un restaurant d'anguille n'ayant pas assez de clients, se rendit chez un érudit des études occidentales et médecin connu sous le nom de Hiraga Gennai.

Il lui demanda alors si il était recommandé de vendre des anguilles pendant l'été et ce dernier lui répliqua qu'il était possible de surmonter la chaleur estivale de la saison en dégustant un plat dont le nom débute par la syllabe U soit Unagi. Il rajouta que ce plat devait être manger lors du jour du Boeuf.

En effet, le taux d’humidité étant très élevé durant les mois de Juillet et Août, beaucoup de Japonais souffrait de natsubate (fatigue de l'été). La solution fût alors d'inciter les gens à profiter de cette période pour se revivifier en dégustant des anguilles dans son restaurant.

La population faisant confiance à Gennai, ce fût un succès si rapide que tous les autres restaurants emboitèrent le pas et la coutume pris racine à ce moment là avec la phrase : " Aujourd'hui est le jour du bœuf. " 

De nos jours, cette tradition se poursuit et c'est l'une des raison pour laquelle vous trouverez des plats d'anguilles nappées à bon prix pendant l'été. Cette période est devenu aussi un moment auquel il faut veiller sur sa santé et se nourrir intelligemment

En fonction du calendrier, il est possible d'avoir deux Doyo-ushi qui correspond à la journée la plus chaude de l'année. 

Cette année la période pour vous empiffrer avec un plat Unagi s'écoulera du 20 Juillet au 06 Août 2021 et nous n'aurons deux journées "Doyo Ushi" : les 23 Juillet et 04 Août 2022.

BON PLAN Adresses: 

– Izuei honten : 260 ans de tradition, ce restaurant est apparu dans les romans de Ogai MORI et de TANIZAKI.À 5 min à pied de la station « UENO » (sortie Shinobazu)

– kawachi-ya : 250 ans d’histoire, Un plat Japonais cuisiné par la 10ème génération de chef. À 5 min à pied de la station « Shibamata »

– Chikuyô-tei : fondé à la fin de l’époque d’Edo. Septième génération gardant la tradition. Apparu dans le fameux roman de Soseki « Je suis un chat ». Restaurants à Higashi-ginza et à Ginza.

 

Propulsé par iCagenda